Freemake Video Converter 4.1.9.16

Utilitaire de conversion vidéo compatible avec de nombreux formats

  • Catégorie:

    Acquisition & Conversion

  • Version:

    4.1.9.16

  • Système d'exploitation:

    Windows 7 / Windows Vista / Windows XP / Windows 8

  • Langues:En Français
  • Licence:Gratuit
  • Vote:
    6,4 (49)

Freemake Video Converter est un utilitaire gratuit de conversion de vidéo tout-en-un. Il supporte un grand nombre de formats audio et vidéo et possède une interface simple et claire.

Regarder une vidéo semble être une des tâches les plus élémentaires que l’on puisse demander à notre machine. Pourtant on ne soupçonne par forcément la complexité qui se cache derrière une action si anodine. Chaque vidéo est encodée d’une manière bien particulière, l'image est lourdement compressée par des algorithmes sophistiqués. Il en va de même pour le son. Chaque fichier vidéo contient donc les données vidéo, les données audio, les métadonnées et tout cela codé d’une manière spécifique dépendant du type de conteneur. Avec la prolifération des algorithmes de compressions (H264, Divx, WMV, etc.) des formats audio et vidéo et des spécificités de chaque terminal (téléphone, tablette, TV, console, etc.), il y a de quoi y perdre son latin.

C’est pourquoi avoir un logiciel de conversion accessible est si important. Vous avez un DVD, mais vous voulez le regarder sur votre PS-Vita ou votre iPhone ? Un fichier vidéo de vacances à voir sur votre PS3 ou à uploader sur YouTube ? Freemake Video Converter peut vous aider en quelque clics sans que vous deviez vous préoccuper des détails de chaque machine.

L’interface de Freemake Video Converter est extrêmement claire, glissez simplement les fichiers vidéos à convertir dans la fenêtre. Vous pouvez aussi utiliser les boutons « rajouter … » qui vous permettent de convertir des fichiers audios, des DVD, des vidéos sur le net (via leur URL). Vous pouvez même transformer une série de photos en diaporama vidéo.

Une fois vos vidéos sélectionnées, il suffit de cliquer sur l’un des boutons « convertir en… ». Par exemple, cliquer sur « convertir en Sony » vous permettra ensuite de choisir la machine cible : PSP, PS-Vita, PS3. Après avoir choisi la qualité de l’encodage, la conversion peut commencer, c'est simple et efficace !

Les utilisateurs plus expérimentés pourront néanmoins personnaliser un peu plus leur conversion. En choisissant un format de fichier plutôt qu’une plateforme, il sera ainsi possible de choisir le codec, la taille de l’image, le bitrate, le codec audio, etc. Des réglages plus fins, mais néanmoins très simplifiés et qui laisseront sur leur faim les experts de la vidéo.

Freemake propose également quelques fonctions simples d’édition. Il est par exemple très facile de joindre des vidéos, ou de faire des coupures. Rien de comparable à des logiciels dédiés, mais ces fonctions sont bienvenues en dépannage.

Freemake est également capable de tirer parti de la puissance de la carte graphique. Il l’utilise pour le décodage (via DXVA), mais aussi pour l’encodage, via CUDA. Le choix de cette plateforme implique que seuls les possesseurs de cartes NVIDIA pourront profiter de cette fonction. On notera d’ailleurs que si l’encodage est effectivement bien plus rapide avec CUDA, pour peu que l’on dispose d’une carte correcte, la qualité du fichier encodé n’est pas excellente. Cantonné à une seule passe, l’encodeur CUDA offre des vidéos regardables sur un téléphone portable dans les transports, mais insuffisantes pour une utilisation « Home Cinema », une solution d’appoint donc.

Les Plus

  • Simple
  • Nombreux profils
  • Nombreux formats (plus de 300)
  • Gravure de DVD intégrée
  • Envoi direct vers YouTube !
  • Petites fonctions d’édition bienvenues
  • Traduit en de nombreuses langues (dont le français)

Les Moins

  • Réglages trop limités (pour les experts)
  • Pas de version 64 bits
  • Qualité modérée de l’encodage CUDA
  • Pas de support OpenCL pour les possesseurs de carte AMD

Autres programmes à prendre en compte

Avis d'utilisateur sur le Freemake Video Converter